L’absence de l’ogre

Ingrid Diesel ne l’a pas revu depuis plusieurs années et les nouvelles ne sont pas bonnes. Accusé d’avoir étranglé une rockeuse dans le parc Montsouris, son vieil ami Brad est activement recherché. Pas évident de se disculper quand on est bâti comme un ogre, qu’on est un Américain avec de faux papiers et qu’on fuit la police. Aidée de l’ex-commissaire Lola Jost, Ingrid parviendra-t-elle à l’innocenter ?

couv_absence-de-l'ogreL'absence de l'ogre

Ingrid et Lola # 4
Editions Viviane Hamy, collection Chemins Nocturnes, ISBN-10 : 287858242X
Editions Points (poche), ISBN-10 : 2757811851
 

REVUE DE PRESSE

« La réussite des romans de Dominique Sylvain est le parfait dosage entre une vision réaliste et noire de la société, la subtilité de l’intrigue et une bonne dose d’humour. Bien sûr, comme dans tout roman policier, on y meurt. Mais même les cadavres ont du style, pour ne pas démentir une autre maxime d’Alphonse Allais : « La mort est un manque de savoir-vivre ».
Gérard Meudal, Le Monde

Un récit palpitant qui vous entraînera jusqu’en Louisiane, entre scandales immobiliers, couvent louche et jungle putride. »
TGV Magazine

« Assez de rebondissements pour nourrir un bon polar. Et tout le talent de narration et d’écriture qui efface la frontière entre livre de genre et littérature. »
Jean-Baptiste Harang, La Magazine littéraire

« Un bonheur, ce polar vert. »
Marie-France

Ce policier buissonnier parsemé de fragrances suaves ou empoisonnées est un bijou de poésie et d’humour, certainement le meilleur Dominique Sylvain. »
Claire Julliard, Le Nouvel Observateur

« Un roman formidable et jubilatoire, pour lequel l’auteure s’est accordé une totale liberté d’écriture. »
ELLE

« Elle n’aime rien tant que subvertir le polar pour en faire une explosion végétale, un jeu de piste truffé de citations et des jeux de mots de Lola, d’autant plus jubilatoires qu’Ingrid les comprend toujours avec un temps de retard. Dominique Sylvain navigue avec aisance dans les méandres du franglais. Elle en sort des petites merveilles de poésie et d’humour. Saluons aussi ses dialogues millimétrés, vigoureux et gouailleurs, qui mériteraient l’anthologie. »
Astrid Eliard, Le Figaro littéraire

« On est fidèle en amitié, infidèle en amour et ce sont les coups de cœur, ces élans spontanés de l’amitié exacerbée vers les autres, qui guident Ingrid et entraînent Lola. »
Marie-Josée Sirach, L’Humanité

« De Paris aux bayous du XVIIIe siècle à aujourd’hui, l’intrigue caracole, épicée et rebondissante. »
Michel Vagner, L’Est républicain

« Prenant, émouvant et drôle. »
Rouge

« L’Absence de l’ogre est une jolie fable sur les méfaits du délit de sale gueule, l’ogre en question étant un jardinier américain impliqué à tort dans le meurtre d’une rockeuse à la curiosité dérangeante. L’écriture rappelle davantage Jerome Charyn qu’Audiard et l’intrigue ne manque pas de sel. »
Sud Ouest Dimanche

« Un polar loufoque et poétique, qui ensoleille les lois du genre dans des dialogues à la Audiard. Formidable ! »
Atmosphères



Laisser un commentaire