LIRE

Dans LIRE de novembre, Christine Ferniot : « Dominique Sylvain a changé d’écriture pour ce nouveau livre très sombre et d’une précision d’entomologiste. Elle abandonne l’humour de sa série avec Ingrid Diesel et Lola Jost ou la critique sociale avec « Guerre sale » pour renouer avec la veine de « Baka ! » qui se situait lui aussi au Japon. Quitter ses personnages récurrents apporte à la romancière une liberté bienvenue et un nouveau sens du rythme et de la narration ».



Laisser un commentaire